Le syndrome prémenstruel (SPM) est le nom d’une série de symptômes que les femmes ressentent pendant leur cycle menstruel, généralement avant le début des règles. Les symptômes sont variés et commencent généralement une à deux semaines avant les menstruations. Il est normal que les femmes connaissent des changements physiques et mentaux tout au long du cycle menstruel et la plupart d’entre elles remarqueront des différences significatives. Pour certaines, le syndrome prémenstruel peut être douloureux et débilitant.

Les symptômes prémenstruels comprennent

  • des sensations de crampes dans le bas-ventre
  • seins sensibles
  • fatigue ballonnements
  • sauts d’humeur
  • dépression
  • irritabilité
  • envies de manger
  • maux de tête

Il peut arriver que le syndrome prémenstruel affecte les activités quotidiennes et, pour certaines femmes, il peut être extrêmement grave, ce que l’on appelle le trouble dimorphique prémenstruel (TDPM). Chez les femmes atteintes du trouble dysmorphique prémenstruel, les symptômes émotionnels ont tendance à être extrêmes, tels que de profonds accès de dépression, un sentiment d’accablement, des problèmes de concentration, des larmes et des pleurs. Cette perturbation émotionnelle rend difficile la réalisation des activités habituelles, comme le travail et la vie sociale.

Les symptômes du syndrome prémenstruel et du trouble dysphorique prémenstruel sont dus à la fluctuation des niveaux d’hormones au cours du cycle menstruel. Les changements hormonaux affectent également les niveaux de sérotonine dans le corps et le cerveau, un neurotransmetteur qui joue un rôle clé dans la régulation de l’humeur, de la digestion et du sommeil.

Pour la majorité des femmes, bien qu’il y ait un certain inconfort, des douleurs et des changements émotionnels, les symptômes prémenstruels sont généralement gérés par des soins personnels. Pour celles qui souffrent du trouble dysphorique prémenstruel, il est essentiel d’obtenir un avis médical sur les traitements permettant de gérer les symptômes, car cette affection chronique peut avoir un impact important sur la qualité de vie.
Options de traitement traditionnelles du syndrome prémenstruel

Le traitement du syndrome prémenstruel consiste à soulager les symptômes les plus aigus plutôt qu’à traiter l’affection dans son ensemble.

Les crampes prémenstruelles peuvent être traitées avec des médicaments antidouleur tels que le paracétamol ou l’ibuprofène. Certaines femmes trouvent utile d’utiliser de la chaleur, comme une bouillotte ou un pack de chaleur, pour aider à soulager la douleur des crampes utérines.

Une alimentation saine, de l’air frais et de l’exercice sont bénéfiques pour équilibrer les humeurs et les émotions, ainsi que pour maintenir le stress au minimum pour celles qui se sentent émotionnellement vulnérables.

Pour le trouble dysmorphique prémenstruel, des changements de mode de vie peuvent aider à ramener les symptômes à un niveau gérable sans qu’il soit nécessaire de recourir à un traitement supplémentaire. Si cela n’apporte pas de soulagement, des antidépresseurs peuvent être prescrits. Ces médicaments mettent du temps à agir et s’accompagnent d’une série d’effets secondaires. Il existe également des injections pour provoquer une ménopause temporaire, connues sous le nom d’injections d’analogues de la GnRH. Bien que ces injections puissent apporter un soulagement, elles doivent être associées à un traitement hormonal substitutif afin d’éviter une perte de densité osseuse.

Des vitamines et des suppléments peuvent aider à réduire la gravité du SPM, notamment la vitamine B6, le magnésium et le calcium. L’huile de CBD est également efficace pour améliorer les symptômes du syndrome prémenstruel.

L’huile de CBD pour le syndrome prémenstruel

L’huile de CBD est un complément alimentaire dérivé du chanvre, une plante de la famille du cannabis. Le chanvre est une variété de cannabis qui ne fait pas planer et qui a été utilisée à de nombreuses fins médicinales et pratiques au cours de l’histoire. Contrairement à la marijuana, une autre variété de cannabis, le chanvre a de faibles niveaux de THC, le cannabinoïde qui crée la sensation d’euphorie associée au cannabis. Au contraire, le chanvre contient des niveaux élevés de CBD, un cannabinoïde qui présente de nombreux avantages pour la santé, notamment pour le traitement du syndrome prémenstruel.

Le CBD est efficace pour soulager la douleur, et les femmes qui utilisent le CBD pour les crampes menstruelles peuvent constater qu’elles n’ont pas besoin de médicaments supplémentaires pour soulager la douleur. Il a également un effet relaxant sur les muscles et soulage les tensions, ce qui peut également contribuer à diminuer la perception de la douleur.

Les sautes d’humeur et l’anxiété font partie intégrante du syndrome prémenstruel, et l’huile de CBD s’est avérée efficace pour équilibrer l’humeur et réduire l’anxiété. Le site web Open Access Government1 décrit une étude récente dans le cadre de laquelle de la CBD a été prescrite à 397 participants afin d’évaluer son effet sur une série d’affections, dont la dépression et la douleur. « Les patients souffrant de troubles mentaux ont constaté des améliorations significatives de leurs symptômes de dépression et d’anxiété, ainsi qu’une réduction des niveaux de douleur et une augmentation de leur capacité à mener à bien leurs activités habituelles. »

Un autre symptôme du syndrome de tension prémenstruelle est la fatigue et les troubles du sommeil. L’huile de CBD est connue pour être bénéfique aux personnes souffrant d’insomnie, et peut également aider les femmes atteintes du syndrome prémenstruel à obtenir un sommeil de meilleure qualité et à réduire la fatigue.

Cette étude résume cette façon dont l’huile de CBD peut être utilisée pour le syndrome prémenstruel en décrivant son efficacité pour une série de symptômes. « Les composés du CBD ont été étudiés et prouvés pour traiter et soulager des symptômes tels que la douleur chronique, l’inflammation, l’anxiété et la dépression, et l’insomnie, pour n’en citer que quelques-uns. Étant donné que beaucoup de ces symptômes se présentent souvent aux femmes qui souffrent du syndrome prémenstruel, le CBD peut être un traitement alternatif naturel approprié lorsqu’il s’agit de gérer ces occurrences. »

Lorsque vous utilisez de l’huile de chanvre pour le syndrome prémenstruel, il est important d’obtenir un dosage efficace pour vos besoins. Si vous avez cherché en ligne  » l’huile de CBD pour le dosage des crampes menstruelles « , vous avez peut-être trouvé la question difficile à répondre. Il n’existe pas de  » dose standard  » qui convienne à tout le monde, car il faut tenir compte de facteurs tels que le poids, la taille et l’âge. Pour trouver le bon dosage de CBD pour vous, notre calculateur de dosage d’huile de CBD est là pour vous aider ! Il vous suffit d’ajouter quelques informations vous concernant pour obtenir une recommandation personnalisée de dosage de CBD affichée sur votre écran. Nous l’envoyons également à votre adresse électronique préférée pour une référence facile.

L’huile de CBD est utile pour gérer une série de symptômes du syndrome prémenstruel et du trouble dysphorique prémenstruel, et offre également un traitement alternatif aux médicaments traditionnels contre la douleur et l’humeur. Légal et sûr, le CBD offre un espoir à de nombreuses femmes qui ont besoin d’être soulagées des effets physiques et émotionnels du cycle menstruel.

Ce que vous devez savoir sur l’huile de CBD et le syndrome prémenstruel

Qu’est-ce que le syndrome prémenstruel ?

Le syndrome prémenstruel (SPM) est le nom utilisé pour désigner un ensemble de symptômes physiques et mentaux qui surviennent pendant le cycle menstruel. Ces symptômes comprennent des douleurs utérines, des sautes d’humeur, des seins sensibles, de la fatigue et des troubles du sommeil. Il existe une forme plus grave de cette affection, appelée trouble dysphorique prémenstruel, qui se caractérise par des problèmes de santé mentale extrêmes pendant le cycle menstruel, tels que l’anxiété et la dépression. Le traitement du trouble dysphorique prémenstruel peut consister en des antidépresseurs ou des injections pour contrôler les hormones.

Quelles sont les causes du syndrome prémenstruel ?

Au cours du cycle menstruel d’une femme, les niveaux d’hormones fluctuent. Cela affecte également les niveaux de sérotonine, le neurotransmetteur qui régule l’humeur. Cela provoque une série de changements émotionnels en plus des changements physiques qui se produisent dans le corps.

L’huile de CBD pour les crampes menstruelles est-elle efficace ?

L’huile de CBD est efficace pour traiter de nombreux symptômes du syndrome prémenstruel, notamment la douleur, la dépression et l’anxiété, et pour améliorer le sommeil. L’utilisation de l’huile de CBD pour les crampes menstruelles peut réduire ou arrêter la nécessité de prendre des médicaments antidouleur.


Sources :

https://www.openaccessgovernment.org/cbd-treatment-study/88067/
https://www.researchgate.net/publication...Is-CBD-A-Viable-Option-for-Menstrual-Symptoms.pdf